Les diplomates en poste en Belgique doivent aussi payer leurs amendes

Les diplomates en poste en Belgique doivent aussi payer leurs amendes
Les diplomates en poste en Belgique doivent aussi payer leurs amendes - © Belga

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) a mis la pression sur les diplomates en poste en Belgique qui refusent de payer leurs amendes de circulation. En quelques mois, une baisse de 75% du nombre de mauvais payeurs a été enregistrée, rapporte lundi Het Laatste Nieuws.

Les diplomates en poste en Belgique, ainsi que les membres de leur famille, disposent d'une immunité. Certains en abusent notamment pour éviter de payer leurs amendes de stationnement et de circulation.

"Les efforts supplémentaires ont porté leurs fruits"

En mars, les missions diplomatiques grecque (4944 euros), roumaine (3995 euros), égyptienne (2560 euros) et espagnole (1845 euros) présentaient les ardoises les plus importantes sur le territoire belge. En collaboration avec les parquets, le service du protocole des Affaires étrangères a donc renforcé son suivi pour obtenir le recouvrement de ces amendes.

"Les postes diplomatiques concernés sont invités, par téléphone, courrier et courriel à régler ces montants. Ces efforts supplémentaires ont porté leurs fruits, vu que les sommes impayées ont diminué de façon significative", indiquent les Affaires étrangères. Didier Reynders a également donné la consigne aux diplomates belges à l'étranger de payer directement leurs amendes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK