Les députés Veerle Wouters et Hendrik Vuye quittent la N-VA

Les députés fédéraux N-VA Veerle Wouters et Hendrik Vuye ont finalement tranché, ils claquent la porte de la N-VA. Dans un communiqué, les patrons du centre d'étude du parti nationaliste ont estimé ne plus pouvoir mener de manière indépendante leurs réflexions sur le futur de la Flandre au sein d'"Objectief V". 

Dans ce même communiqué, les désormais ex-membres de la N-VA soulignent vouloir regarder vers le futur et créer un nouveau cadre pour continuer leurs projets communautaires, chose impossible désormais au sein de la N-VA étant donné l'évolution du parti en la matière.

La N-VA a pris acte de la démission des deux députés fédéraux. Son président Bart De Wever regrette par ailleurs que l'essence nationaliste flamande de la formation politique ait été mise en doute au cours des derniers jours et souligne que "la N-VA continuera à tout faire pour mettre en oeuvre le confédéralisme".

Bart De Wever a confié au vice-président Sander Loones et au chef de groupe au Parlement flamand Matthias Diependaele de reprendre les travaux d'Objectief V, le groupe de travail chargé de préparer les prochaines étapes de l'émancipation flamande et de conduire au confédéralisme.

Comment en est-on arrivé là ?

Tout a commencé lorsque les deux députés ont critiqué ouvertement dans la presse l'ambition du président Bart De Wever d'envisager la reconduction de la Suédoise en 2019 au détriment de l'agenda communautaire du parti. Une option très mal vécue par l'aile flamingante de la N-VA.

Des critiques très mal acceptées par le principal intéressé qui avait sévèrement critiqué "ces petites phrases" et souhaité que les débats se mènent en interne et non dans la presse. De leur côté, les instances de la N-VA avaient suspendu la mission institutionnelle confiée aux deux députés, ajoutant par ailleurs qu'ils n'étaient plus les bienvenus au conseil de parti.

Le Vlaamse Volksebeweging (VVB) sollicitera Hendrik Vuye et Veerle Wouters

Le Vlaamse Volksebeweging (VVB) juge la démission de Hendrik Vuye et Veerle Wouters de la N-VA "logique" et entend solliciter les deux députés pour travailler à une proposition, qui sera probablement baptisée Objectief VL, sur l'indépendance de la Flandre, a indiqué mercredi son président Bart De Valck.

Cet épisode a ravivé des tensions entre le parti et le Vlaamse Volksbeweging. Ce dernier était en effet déjà courroucé par le gel institutionnel consenti par la formation nationaliste en échange d'une coalition suédoise.

Les députés fédéraux Hendrik Vuye et Veerle Wouters ont annoncé qu'ils collaboreraient avec le Mouvement flamand et qu'ils donneraient une voix au nationalisme flamand démocratique à la Chambre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK