Les députés bruxellois Özkara, Manzoor et Mampaka invités en Azerbaïdjan en mai

Bertin Mampaka confirme sa présence sur place, mais indique qu'il "essaye plutôt de faire de la médiation entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie", et qu'il a dû payer son vol retour "de sa poche"
Bertin Mampaka confirme sa présence sur place, mais indique qu'il "essaye plutôt de faire de la médiation entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie", et qu'il a dû payer son vol retour "de sa poche" - © Belga

Alors qu'on apprenait mardi via L'Echo et De Tijd qu'une ASBL entre autres fondée par Alain Destexhe (MR) évaluait positivement les élections azéries des dernières années alors qu'elle était indirectement financée par l'Azebaïdjan, L'Echo rapporte mercredi que trois autres hommes politiques bruxellois se sont rendus dans ce pays en mai dernier, à l'invitation des autorités de Bakou.Les députés du parlement bruxellois Emin Özkara, Zahoor Manzoor (PS) et Bertin Mampaka (cdH) ont répondu présents à l'invitation d'un forum sur le "dialogue interculturel", destiné essentiellement à redorer l'image du pays. En marge du forum, Emin Özkara, qui est également vice-président du parlement bruxellois, a rencontré le vice-Premier ministre azéri et, selon les médias locaux, il a tenu un langage hostile à l'Arménie, opposée à Bakou à propos de la région du Nagorno-Karabagh. L'élu d'origine turque, qui n'était pas joignable par le quotidien mardi, aurait dit qu'"il est temps que le monde prenne conscience des massacres perpétrés par l'Arménie et soit correctement informé à propos du Nagorno-Karabagh." Bertin Mampaka confirme sa présence sur place, mais indique qu'il "essaye plutôt de faire de la médiation entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie", et qu'il a dû payer son vol retour "de sa poche". "Je peux vous assurer qu'on a été moins bien traités que quand j'y ai été la première fois avec Alain Destexhe", ajoute-t-il. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir