Les demandes d'asile ont augmenté de 18% entre 2018 et 2019

Un homme photographié au Parc Maximilien, à Bruxelles
Un homme photographié au Parc Maximilien, à Bruxelles - © HATIM KAGHAT - BELGA

L'Office des étrangers (OE) a enregistré 27.742 demandes personnelles d'asile en 2019. Cela représente une hausse de 18% par rapport à 2018, époque à laquelle le nombre de demandes s'élevait à 23.343, et de 40,9% par rapport à 2017, année où 19.688 expatriés avaient sollicité la protection internationale en Belgique. C'est ce qui ressort du bilan annuel du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA).

Le rapport du CGRA indique une hausse continue des sollicitations depuis 2016. Néanmoins, ces chiffres restent bien inférieurs à ceux de 2015, année record où 44.760 demandes d'asile avaient été introduites.

Afghanistan, Syrie, Palestine

Les pays d'origine les plus représentés sont, comme en 2018, la Syrie, la Palestine et l'Afghanistan. Cependant, avec près de 70% de demandes supplémentaires introduites par rapport à 2018, les ressortissants afghans deviennent les plus nombreux à solliciter la protection belge. Le CGRA note aussi que le Salvador figure en cinquième position du classement, soulignant par là que les ressortissants des États d'Amérique latine sont de plus en plus nombreux à arriver en Europe.

Sur les 18.554 décisions rendues, 6719 personnes ont obtenu un statut de réfugié ou de protection subsidiaire. L'augmentation des demandes n'empêche pourtant pas le taux de protection de diminuer: le nombre de réponses favorables, s'il ne diminue pas, n'augmente pas aussi vite que les demandes. Alors qu'il était de 57,7% en 2016, ce taux est descendu à 36,9% en 2019.

Archives : Journal télévisé du 11/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK