Les conteneurs sont moins bien contrôlés au port d'Anvers

Les conteneurs sont moins bien contrôlés au port d'Anvers
Les conteneurs sont moins bien contrôlés au port d'Anvers - © DIRK WAEM - BELGA

Le scanner de fret du port d'Anvers se trouvant sur la rive gauche de l'Escaut est défectueux depuis la mi-janvier, tandis que celui se trouvant sur la rive droite est en piteux état, selon les syndicats. Depuis lors, le nombre d'infractions constatées a diminué de moitié, rapportent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad.

La police maritime et les douanes du port d'Anvers sont quotidiennement à l'affut de trafics de drogues ou de cigarettes, de migration illégale et de fausses déclarations de marchandises. Un travail titanesque car, chaque année, plus de 5 millions de conteneurs entrent ou sortent de notre pays via le port anversois.

Sur base d'une analyse de risques, seuls quelques conteneurs subissent une inspection en profondeur. Les douanes soumettent alors leurs cargaisons à un scanner de fret, qui permet de le mettre en image en neuf minutes et qui constitue l'outil le plus important dont les agents disposent pour lutter contre les différents trafics.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK