Les citoyens doivent-ils pouvoir contrôler les politiques ?

Les citoyens doivent-ils pouvoir contrôler les politiques ?
Les citoyens doivent-ils pouvoir contrôler les politiques ? - © Belga

Le Vif/L'Express et Débats Première s’intéressent ce jeudi au contrôle des politiques par les citoyens. Certains citoyens réfléchissent à créer des commissions citoyennes pour faire appliquer des règles de gouvernance plus strictes. Leur crédo : le politique est incapable de se contrôler lui-même.  C’est le cas de groupes comme Trop is te Veel et Oxygène qui proposent des comités composés de citoyens (parfois tirés au sort) qui vérifieraient les marchés publics, les potentiels conflits d’intérêts, les cumuls de mandats et/ou de rémunération. Avec des sanctions à la clé.

L’idée semble dans l’air du temps, mais les élus, démocratiquement élus, peuvent-ils se retrouver sous le contrôle d’un groupe de personnalités non élues ? Le contrôle du politique par des comités citoyens ne comporte-t-il pas un risque de dérive de type comité de salut public ? Qui va contrôler les contrôleurs ?

Bertrand Henne reçoit autour de la table de Débats Première ce jeudi 29 mars dès 12h30 Olivier Mouton, journaliste au Vif, Marc Toledo, fondateur du groupe Trop is te veel et Christian Behrendt, professeur de droit constitutionnel à l’ULiège.

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK