Les chemins de fer hollandais démentent : le "train Benelux" ne roulera pas

Le train Benelux va-t-il reprendre du service ?
Le train Benelux va-t-il reprendre du service ? - © BELGA PHOTO DIRK

L'information relative au fait que le train Benelux, qui a été remplacé début décembre par la ligne à grande vitesse Fyra, roulerait de nouveau à partir de lundi, a été démentie mercredi par la société des chemins de fer néerlandais Nederlandse Spoorwegen (NS).

Le site néerlandais d'information Dagroosendaal.nl a rapporté mercredi que le train Benelux roulerait de nouveau "toutes les deux heures à partir de lundi prochain". Le porte-parole de la SNCB, Bart Crols, n'avait pas souhaité commenter l'information. Cette dernière vient également d'être démentie par NS. Le porte-parole des chemins de fer néerlandais a, à l'instar de son homologue belge, rappelé que NS et la SNCB sont actuellement en pourparlers pour proposer d'ici la fin de la semaine une alternative au Fyra.

Le site d'information Dagroosendael.nl était même précis : le train Benelux remplacerait ainsi le train supplémentaire entre Roosendaal et Anvers. "Etant donné que l'intercity de Flessingue roule deux fois par heure dans le nouvel horaire, les liaisons ferroviaires entre Amsterdam et La Haye sont saturées. C'est pourquoi, le train Benelux ne partira pas d'Amsterdam mais bien de La Haye CS. Les arrêts suivants seront La Haye HS, Rotterdam Centraal, Dordrecht, Roosendaal, Anvers, Malines, Bruxelles-Central et Bruxelles-Midi", détaille Dagroosendaal.nl.

Pour la SNCB, Bart Crols avait refusé de réagir à cette information ainsi qu'à un article du Standaard de mercredi qui évoque "un train entre La Haye et Malines qui remplacerait le Fyra sur les lignes ferroviaires classiques". D'après De Standaard, ce "train de substitution" serait composé de locomotives et de wagons qui formaient le train Benelux. "Il roulerait initialement deux fois par jour mais la fréquence pourrait être augmentée", a appris De Standaard auprès de plusieurs sources. Le journal précise que la SNCB n'a pas confirmé ce scénario.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK