Les casernes de Tournai, Lombardsijde et Gavere vont recevoir plus de militaires

Philippe Goffin, ministre de la Défense, à la caserne de Marche-en-Famenne, le 22 septembre 2020.
Philippe Goffin, ministre de la Défense, à la caserne de Marche-en-Famenne, le 22 septembre 2020. - © BRUNO FAHY - BELGA

Le ministre de la Défense, Philippe Goffin, a annoncé mercredi avoir approuvé une mesure de "meilleure répartition régionale" d’unités militaires, qui va se traduire par l’arrivée, sur une base volontaire, de personnel dans les casernes de Tournai, Lombardsijde (Flandre occidentale) et Gavere (Flandre orientale) en provenance des garnisons de Marche-en-Famenne, Bourg-Léopold et Tielen.

L’état-major de la Défense avait élaboré ce plan de répartition régionale pour diverses raisons, comme le fait de faciliter le recrutement – le grand défi de la Défense au cours des prochaines années – et l’équilibre entre le travail et la vie privée du personnel militaire, en réduisant la durée des trajets.

Philippe Goffin a "formellement approuvé mercredi après-midi une des nouvelles initiatives nécessaires en matière de personnel", a indiqué son cabinet dans un communiqué.

Cette décision renforcera la présence de la Défense dans les provinces de Flandre occidentale et orientale ainsi que de Hainaut en utilisant l’infrastructure existante des casernes de Lombardsijde, Gavere et Tournai, a ajouté la Défense.

La proximité des casernes dans ces provinces aura un impact positif sur la distance domicile-travail des militaires, précise le communiqué.

Déménagements sur base volontaire

Concrètement, cela signifie qu’une compagnie (une centaine d’hommes à chaque fois) de trois bataillons de combat – le 1er/3e Lanciers de Marche-en-Famenne, les Carabiniers prince Léopold-Grenadiers (1C/1Gr) de Bourg-Léopold (Limbourg) et le 3e bataillon parachutiste de Tielen, en province d’Anvers – prendra ses quartiers à Tournai, Lombardsijde et Gavere-Semmerzake, a précisé un spécialiste du dossier à l’agence Belga.

Ces trois provinces ne comptent plus aucune unité opérationnelle de la composante Terre. Les déménagements se feront toutefois sur une base volontaire, selon Philippe Goffin.

L’installation de compagnies dans les casernes de Tournai, Lombardsijde et Gavere – sans doute à partir de l’an prochain – devrait favoriser le recrutement de jeunes militaires qui ne seraient pas disposés à effectuer de longs trajets pour rejoindre leur unité. Elle fournira aussi une présence accrue dans des provinces qui sont des "quasi-déserts militaires" et permettra à la Défense d’être "plus réactive" en cas de besoin ou en situation de crise, a ajouté le même spécialiste.

Philippe Goffin s’est dit soutenu dans sa démarche par deux résolutions approuvées à la Chambre, l’une sur la politique en termes de ressources humaines à la Défense et l’autre sur une meilleure répartition géographique des unités. Celle-ci a été approuvée mercredi matin en commission de la Chambre, à une large majorité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK