Les candidats en lice pour le remplaçant du F16 sponsors de la journée de la Défense, polémique

Les candidats en lice pour le remplaçant du F16 sponsors de la journée de la Défense, polémique
Les candidats en lice pour le remplaçant du F16 sponsors de la journée de la Défense, polémique - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Le meeting aérien de la composante Air est sponsorisé par les trois candidats restants au remplacements des avions de chasse F-16, rapportent jeudi Het Nieuwsblad, de Gazet van Antwerpen, Het Belang van Limburg et De Standaard. Le CD&V et l'Open VLD en appellent au "bon sens" de la Défense.

Les Belgian Air Force Days auront lieu les 8 et 9 septembre prochains sur sa base de Kleine-Brogel (Limbourg). Sur les affiches de l'événement, on retrouve le nom des trois sponsors principaux : Eurofighter, l'Américain Lockheed Martin et le Français Dassault, constructeur du Rafale.

"Dans un dossier aussi sensible et compte tenu des nombreuses discussions au sein du gouvernement, y compris sur la tenue de ce sommet, l'armée pourrait quand même se passer du financement de ces entreprises", déclare le spécialiste de la défense à l'Open VLD, Tim Vandenput. "En tant que conseiller communal, vous n'allez pas non plus demander à tous les constructeurs de routes de sponsoriser le bal annuel", dit Hendrik ­­ Bogaert (CD&V).

La Défense ne voit pas où est le problème dans cette collaboration et affirme que toute une série de compagnies ont été sollicitées pour l'organisation du meeting aérien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK