Les appels d'urgence traités dans la langue de l'appelant

RTBF
RTBF - © RTBF

La Commission de l'Intérieur du Sénat a adopté mardi une proposition de loi de Christine Defraigne (MR) visant à assurer que les appels d'urgence puissent être traités dans la langue de l'appelant, à condition que ce soit l'une des trois langues nationales ou l'anglais.

La ministre de l'Intérieur Annemie Turtelboom a estimé le coût de la mesure à 3 millions d'euros sur base annuelle.

Amendée la proposition prévoit également d'offrir aux muets et malentendants la possibilité de s'exprimer par voie électronique.

La proposition a été adoptée à l'unanimité moins l'abstention du Vlaams Belang.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK