Les Affaires étrangères déconseillent les voyages au Sri Lanka, le tour-opérateur TUI annule ses voyages

Un lieu touristique au Sri Lanka
Un lieu touristique au Sri Lanka - © ISHARA S. KODIKARA - AFP

Les Affaires étrangères déconseillent tout voyage non essentiel au Sri Lanka. L'avis de voyage a été mis à jour ce vendredi sur le site des Affaires étrangères.

Le SPF Affaires étrangères a pris cette décision après les attaques du dimanche 21 avril qui ont tué 253 personnes dans ce pays. Vendredi matin, la police sri-lankaise a prévenu de nouvelles attaques possibles. "Divers terroristes sont activement recherchés et un risque de nouvelles attaques pourraient se produire dans le pays. ll n'est pas impossible que des tensions communautaires se ravivent", dit le nouvel avis de voyage.

Pour les Belges qui se trouvent actuellement au Sri Lanka, les Affaires étrangères conseillent "d’être particulièrement vigilant et attentif, de suivre les instructions des autorités locales".  Il est aussi recommandé "d’éviter les rassemblements, les services de culte et les lieux publics, de limiter ses mouvements et de rester sur place à l'intérieur où cela est possible". 

Il est également conseillé de suivre la presse locale et de respecter strictement les consignes du personnel de sécurité. 

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères avait déjà adapté son avis de voyage jeudi.

Le tour opérateur TUI annule ses voyages

Pour planifier ses voyages, les tours-opérateurs se basent sur l'avis du ministère des affaires étrangères. "En tant que tour-opérateur, nous allons annuler nos voyages au Sri Lanka, au moins pour les deux prochaines semaines", explique Florence Bruyère, la porte-parole de TUI. "Nous allons contacter les voyageurs concernés pour leur proposer de modifier ou annuler leur voyage, sans frais", complète la représentante du tour opérateur. 

Le Sri Lanka est une destination marginale. Peu de voyages sont organisés par le tour-opérateur vers cette destination, toutefois en cette fin de semaine, onze touristes belges sont sur le territoire sri lankais. "Trois d'entre eux rentrent ce week-end et nous allons contacter les huit autres pour leur proposer de revenir plus tôt", explique Florence Bruyère. Les vols seront annulés au moins une quinzaine de jours, le tour-opérateur réévaluera ensuite la situation avec le ministère des affaires étrangères. 

 

Journal télévisé 24/04/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK