Le vote électronique n'est pas assez sécurisé ?

Le Conseil d'Etat estime que le secret du bulletin de vote n'est pas suffisamment garanti lors de l'utilisation du nouveau système de vote électronique, écrivent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad.

Selon la nouvelle procédure, qui est discutée cette semaine au parlement flamand, les électeurs doivent d'abord exprimer leur vote sur écran digital. Le vote émis par l'électeur est ensuite imprimé sur un billet à code-barres. Avant de quitter l'isoloir, l'électeur doit plier le billet, se diriger vers l'urne, ouvrir à nouveau le billet et scanner le code-barres.

Le fait que l'électeur soit appelé à devoir déplier son billet pour le scanner, peut-être devant d'autres personnes attendant leur tour, crée un risque pour le caractère secret du vote, estime le Conseil d'Etat dans son avis.

Le Conseil d'Etat propose d'installer un scanner manuel dans chaque isoloir pour que l'ensemble de la procédure de vote reste confidentielle. Pour le ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois, cette suggestion n'est pas réalisable pour des raisons techniques. Il conçoit toutefois la possibilité d'installer une cloison devant le scanner.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK