Le Vlaams Belang à nouveau premier parti en Flandre, le PS se tasse en Wallonie, selon un sondage

Le Vlaams Belang à nouveau premier parti en Flandre, le PS se tasse en Wallonie, selon un sondage
Le Vlaams Belang à nouveau premier parti en Flandre, le PS se tasse en Wallonie, selon un sondage - © DIRK WAEM - BELGA

Le Vlaams Belang reste en Flandre le premier parti en termes d’intentions de vote, en progression par rapport à son score de septembre dernier, alors qu’en Wallonie, le PS se tasse face à une progression d’Ecolo et du PTB, indiquent les résultats du Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM publiés vendredi soir.

Au nord du pays, Vlaams Belang et N-VA seraient ensemble majoritaires. L’extrême-droite flamingante est même largement devant, avec 27,3% des intentions de vote. C’est pratiquement 10% de plus par rapport au scrutin de mai dernier. La N-VA ne serait plus que le second parti à 22%, et toutes les autres formations sont loin derrière.

Le CD & V est quant à lui à 11% seulement, et tous les autres aux alentours de 10% à peine. Cela ne reste bien sûr qu’un sondage, alors que le pays est en crise, sans gouvernement véritable fédéral depuis un an.

Conséquences au niveau fédéral

Même si les principaux intéressés prétendront le contraire, ces chiffres risquent de peser dans les négociations pour un futur gouvernement. Au-delà de l’extrême-droite et des nationalistes, le paysage politique flamand se révèle atomisé.

Dans ce contexte, quel parti au nord du pays prendra le risque de se dresser face à cette vague ? De quoi compliquer encore plus la mission des deux informateurs désignés par le Roi.

Progression du PTB et d’Ecolo en Wallonie

En Wallonie, le PS perd, selon ce sondage, 2,3 points par rapport à son résultat lors du scrutin régional du 26 mai dernier. Le MR réussit un parfait statu quo en obtenant 20,5% des intentions de vote – il avait décroché 20,5% des voix en mai.

Ecolo est donné en progression, avec 17,2% des intentions de vote, soit 2,3 points de mieux qu’aux élections de mai, où il avait capté 14,9% des voix. Le PTB recueille 16,5% des intentions de vote, soit de 2,7 points de plus par rapport aux dernières élections, quand le parti de gauche radicale avait obtenu 13,8% des voix.

Le cdH perdrait, avec 8,8% des intentions de vote, 2,9 points par rapport aux élections. Et avec 4,7% des intentions de vote, Défi plafonne en Wallonie, indique le sondage.

Statu quo en région bruxelloise

A Bruxelles, Ecolo domine toujours le paysage politique, avec 19,7% des intentions de vote mais en connaissant un fléchissement par rapport aux élections (21,6%) et par rapport au sondage de septembre (21,4%).

Le PS ne profite pas de ce recul pour dépasser son partenaire de gouvernement régional. Il engrange 18,9% des suffrages, en très légère baisse. Le MR, dans l’opposition, se maintient, autour des 16%. Plus loin dans le classement, le PTB conserve, comme en Wallonie, sa place de quatrième parti dans la capitale.