Le véhicule de Jürgen Conings était piégé et présentait des risques de violentes explosions

Le service d'enlèvement et de destructions d'engins explosifs (Sedee), qui est intervenu la semaine dernière sur le véhicule de Jürgen Conings - retrouvé abandonné dans la réserve naturelle de Heuvelsven à Dilsen-Stokkem -, a remis son rapport jeudi, indique le parquet fédéral.

Le Sedee, qui est parvenu à sécuriser le véhicule, avait été appelé en raison d'un dispositif suspect présent à bord du véhicule. Il s'agissait d'un "flare trip", des fusées éclairantes qui se déclenchent lorsqu'on tire sur un fil. C'était destiné à mettre le feu au véhicule.

"D'autres munitions ainsi que, entre autres, 4 lance-roquettes dans leur emballage logistique ont été retrouvés dans le véhicule", ajoute le communiqué.

Dans son rapport, le Sedee décrit que les conséquences potentielles du déclenchement du flare trip, en combinaison avec les munitions découvertes et les matériaux supplémentaires, sont désormais très difficiles voire impossibles à prévoir, mais le risque d'un violent incendie avec explosions supplémentaires n'était pas exclu.

Ce jeudi une quinzaine de chiens pisteurs ont été mobilisés pour la traque du fugitif. Les fouilles effectuées ces dernières heures ne sont qu'une des pistes suivies par les forces de l'ordre. Ce n'est pas nécessairement la plus importante mais c’est la plus visible, vu les moyens que cela nécessite.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK