Le train ETCS de J. Galant arrêté en rase campagne par la CGSP Cheminots

Le train de la ministre a été bloqué une demi-heure en gare de Gendron-Celles par des manifestants de la CGSP Cheminots.
4 images
Le train de la ministre a été bloqué une demi-heure en gare de Gendron-Celles par des manifestants de la CGSP Cheminots. - © RTBF

Le voyage inaugural de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant lundi matin sur le plus long tracé ferroviaire d'Europe doté de l'ETCS, le système européen de contrôle de la vitesse en continu, a été arrêté une demi-heure en gare de Gendron-Celles par des manifestants de la CGSP Cheminots.

Des pétards sur la voie ont contraint la locomotive à un freinage d'urgence, avant que la ministre ne descende sur le quai pour un bref entretien avec les syndicalistes.

Ces derniers reprochent le "cafouillage" du gouvernement sur les budgets dont disposera la SNCB pendant la nouvelle législature, des atteintes au statut du cheminot et les projets de service minimum. La ministre MR a rappelé sa volonté de dialogue social et a demandé un peu de temps pour que le gouvernement s'installe et fasse la clarté sur les chiffres budgétaires. Elle a donné rendez-vous jeudi matin aux syndicats pour plus de précisions. "Je ne suis pas ministre du Budget, mais la sécurité et le personnel seront préservés des économies", a assuré Jacqueline Galant, sans parvenir à convaincre ses interlocuteurs.

La ministre, accompagnée des patrons de la SNCB et d'Infrabel Jo Cornu et Luc Lallemand, inaugurait au départ de Dinant un tracé de 160 km équipé du système européen de sécurité ETCS, qui place la Belgique au premier rang des réseaux ferroviaires d'Europe doté de ce système.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK