Le successeur du Belgica s'appellera Belgica 2 contrairement au souhait de Zuhal Demir (N-VA)

Le nouveau navire de recherches scientifiques belge, qui doit remplacer le Belgica après 35 ans de loyaux services, s'appellera Belgica 2, a annoncé jeudi la ministre en charge de la Politique scientifique, Sophie Wilmès (MR) aux côtés des élèves qui avaient suggéré le nom.

La décision de rebaptiser le futur navire de la Politique scientifique fédérale avait été prise par la nationaliste flamande Zuhal Demir, ancienne secrétaire d'Etat en charge de la politique scientifique fédérale. L'élue N-VA rejetait toutefois toute idée d'avoir voulu gommer l'appartenance belge du bateau : "Cela n'a rien à voir avec cela. Ma préoccupation comme secrétaire d'Etat fédérale à la politique scientifique est d'intéresser les jeunes à la science, les jeunes Flamands et Wallons que nous allons impliquer". 

L'ex-secrétaire d'Etat aurait aimé que le nouveau bateau porte le nom d'un femme scientifique belge mais n'avait pas exclut que le nom Belgica reviennent parmi les noms suggérés. Un concours avait été proposé aux écoles du pays. Les élèves en ont donc décidé autrement.  

En 2016, le gouvernement fédéral a décidé de faire construire un nouveau navire de recherches pour succéder au RV Belgica. Le contrat de conception, confié au chantier naval espagnol Freire Shipyard, a débuté le 8 juin dernier et durera 28 mois. La réception du navire est prévue fin 2020 pour un coût de 54 millions d'euros.

Belgica : 35 ans de bons et loyaux services (JT 07/04/2019)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK