Le SPF Santé va contrôler le respect de l'interdiction de fumer au volant près des écoles

Le SPF Santé va contrôler le respect de l'interdiction de fumer au volant près des écoles
Le SPF Santé va contrôler le respect de l'interdiction de fumer au volant près des écoles - © Jonas Hamers

Le SPF Santé publique envisage de mener des contrôles du respect de l'interdiction de fumer dans un véhicule lorsqu'un mineur de moins de 16 ans est à bord à proximité d'écoles et d'autres lieux fréquentés par les enfants, a indiqué à l'agence Belga Paul Van den Meersschele, directeur du service de contrôle tabac et alcool du SPF.

L'interdiction, adoptée en avril à la Chambre, sera publiée jeudi au Moniteur. Elle entrera en vigueur dans dix jours.

Les inspecteurs du SPF Santé publique n'ont pas la possibilité d'effectuer des contrôles dans le trafic. Il reviendra à la police de verbaliser en cas de constat d'infraction. Le SPF se concentrera lui sur les abords des écoles maternelles et primaires, en début et en fin de journée.

M. Van den Meerssche insiste sur le fait que les premières semaines seront consacrées à la sensibilisation. Les sanctions n'arriveront que dans un deuxième temps. Celles-ci pourront aller de quelques dizaines à plusieurs centaines d'euros.

En Flandre, les personnes surprises à fumer au volant en présence d'un enfant en Flandre risquent déjà une amende pouvant atteindre 1.000 euros. Le Parlement flamand avait approuvé à l'unanimité un projet de décret en ce sens fin décembre 2018.


>>> Lire aussi : 1000 euros d'amende pour les conducteurs qui fumeront en présence d'un enfant en Flandre


Une autre interdiction publiée jeudi entrera elle en vigueur le 1er novembre, à savoir celle de vendre du tabac à des mineurs, une mesure qui ne concernait jusqu'à présent que les moins de 16 ans.

Des contrôles du SPF Santé publique de cette interdiction seront également menés près des écoles, mais dans ce cas également aux abords des établissements d'enseignement secondaire.

Journal télévisé 09/02/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK