Le sp.a propose un tax shift fiscal "équitable" pour 5,1 milliards d'euros

Siégeant dans l'opposition, les socialistes flamandes suggère l'instauration d'une taxation de la plus-value sur actions, une contribution sur les revenus du capital, un transfert des voitures de société vers une politique budgétaire de la mobilité, une meilleure lutte contre la fraude permettant une revalorisation des salaires les plus bas, ainsi qu'un shift au profit des PME qui créent des emplois.

Le sp.a souhaite également la suppression d'un certain nombre de réglementations auxquelles il avait pourtant souscrit dans le passé, telles que la déduction des intérêts notionnels ou la politique fiscale favorable aux voitures de société, a indiqué jeudi le président du parti Bruno Tobback lors d'une conférence de presse.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK