Le sp.a fait du retour de la pension à 65 ans une condition de sa participation au futur gouvernement

Le sp.a fait du retour de la pension à 65 ans une condition de sa participation au futur gouvernement
Le sp.a fait du retour de la pension à 65 ans une condition de sa participation au futur gouvernement - © Tous droits réservés

Le sp.a entend améliorer le pouvoir d'achat, diminuer les charges sur le travail, réduire les listes d'attentes pour les soins de santé et garantir une pension minimale de 1.500 euros à l'issue d'une carrière de 42 ans. L'âge légal de la pension doit également être ramené de 67 à 65 ans, ont souligné mercredi les chefs de groupe des socialistes flamands, Meryame Kitir et Joris Vandenbroucke, lors d'une conférence de presse dans le cadre de la campagne électorale.

Pour financer toutes ces mesures, ils comptent sur un tax shift rouge qui permettrait de dégager 12 milliards d'euros, émanant entre autres d'une imposition supplémentaire des plus-values et des revenus locatifs.

D'après une enquête réalisée par le sp.a auprès de 1.000 résidents du nord du pays, les flamands s'inquiètent pour leur pouvoir d'achat, leur pension et leurs soins de santé. Six répondants sur dix sont préoccupés par les hausses des factures, sept sur dix par la qualité des soins prodigués et trois quarts d'entre eux sont convaincus que leur future pension ne leur permettra pas de maintenir pleinement leur niveau de vie.

Porter le salaire horaire minimum de 10 à 14 euros

Pour rassurer ces personnes et les aider à surmonter leurs difficultés, les socialistes flamands proposent donc un paquet de propositions et de réformes. En premier lieu, le parti entend renforcer le pouvoir d'achat, en portant entre autres le salaire horaire minimum de 10 à 14 euros, mais aussi en exemptant d'impôts les revenus mensuels jusqu'à 1.200 euros. Cela permettrait de faire diminuer les impôts des travailleurs flamands de 1.500 euros par an.

En matière de soins, les socialistes veulent réduire les listes d'attente, alors qu'il est apparu mardi que 1,6 milliard d'euros était nécessaire rien que pour le secteur des personnes présentant un handicap. Dans son projet de budget futur, le sp.a a en tout cas l'intention de prendre en compte l'ensemble du secteur des soins, pour que plus personne ne soit contraint d'attendre des années pour recevoir une aide.

En ce qui concerne les pensions, le retour de l'âge légal à 65 ans constituera une autre exigence des socialistes flamands.

 

Archives: Journal télévisé 19/12/2017

Archives: Journal télévisé 19/12/2017

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK