Le siège du Vlaams Belang a été vandalisé cette nuit

Dans la nuit de lundi à mardi, le siège du Vlaams Belang a été vandalisé. Son entrée place Madou a été recouverte d’une substance rouge. La police ne peut, pour le moment, pas donner d’autres informations.

Il est donc difficile de dire si les auteurs de cet acte de vandalisme visaient le parti ou s’ils ont choisi une façade au hasard.

Le président du Vlaams Belang n’a en tout cas pas tardé à donner son opinion. Via Twitter, il pointe la responsabilité de la "gauche tolérante":  "Quand on n'a plus d'arguments...En pratique, la haine et l'intolérance viennent toujours de la gauche 'tolérante' ", écrit-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK