Le service citoyen débarque en Wallonie dès septembre

Le service citoyen débarque en Wallonie dès septembre
Le service citoyen débarque en Wallonie dès septembre - © Tous droits réservés

Se mettre au service de la société, donner aux autres, le service citoyen permet aux jeunes d’acquérir une expérience et trouver son chemin professionnel.

Déjà existant depuis 3 ans en Région bruxelloise, le service citoyen sera lui aussi lancé en Wallonie dès la prochaine rentrée scolaire.

Une expérience pas comme les autres

Depuis mars dernier, Lune Zapico Vasquez effectue son service citoyen. Elle s’est engagée pour six mois dans une ASBL inter-quartier à Jette. Elle donne au quotidien de son temps pour animer et éduquer les jeunes des environs.

"J’ai l’habitude d’aider. J’ai également fait du bénévolat à la ligue des familles. Et puis j’avais six mois devant moi, car je ne reprends des études qu’en septembre. Et quitte à avoir six mois devant moi, autant que cela serve pour apprendre des choses et me rendre utile", explique Lune.

Quatre fois par semaine, Lune se rend dans son association. Les vendredis sont consacrés à des formations données par la plateforme service citoyen. Elle se dit conquise par la formule et retire richesse et épanouissement personnel.

"Ça me donne beaucoup de fierté. Ça me donne aussi confiance en moi parce que j’avais pris l’habitude de m’identifier à mes points et mes notes scolaires. Ceci permet de me sortir complètement de ce système-là. Puis ici, ça me permet de rencontrer une plus grande mixité. J’habite à Ixelles et je ne connaissais pas vraiment Jette. Bref, ça permet de faire connaissance", rajoute Lune.

Un service pour tous

Ce service citoyen s’adresse à tous les jeunes de 18 à 25 ans. Il donne droit à un défraiement de 10 euros par jour plus les frais de déplacements. Ce n'est donc certainement pas un job d'étudiant, mais plutôt une expérience de vie.

"La plupart des jeunes sont des demandeurs d’emploi ou en stage d’insertion. Et il faut savoir que dans les six mois qui suivent leur service citoyen, 75% des jeunes ont soit suivi des formations, soit trouvé du travail. Il y a donc une véritable activation du jeune qui trouve sa place au sein de la société", raconte François Ronveaux, directeur de la plateforme service citoyen.

Dans des domaines très variés

Du côté de Saint-Josse, Laura Rozencwwaj a choisi d'aider les personnes âgées. Le service citoyen peut se faire dans des domaines très variés comme l'aide à la personne, l'accès à la culture et l'éducation ou encore l'environnement. Peu importe le domaine d'activité, le service est stimulant et structurant pour le jeune. "Je sens que j’ai attrapé une certaine force. Je vois désormais vers où aller pour mon avenir. Et être utile pour les autres, ça fait chaud au cœur", confie Laura.

Carine De Sutter, la tutrice de Laura, a déjà accueilli huit jeunes dans une maison de repos. Pour elle aussi la formule est positive. "Ça se passe vraiment super bien. Je suis très heureuse d’avoir leur aide et cela représente aussi deux mains de plus. Les journées sont parfois longues et nous sommes très heureux de les avoir."

À Bruxelles, 350 jeunes ont déjà suivi le service citoyen. Il sera aussi accessible en Wallonie dès la rentrée scolaire prochaine. Une petite centaine d'endroits sont d'ores et déjà disponibles pour effectuer le nouveau service citoyen en Région wallonne. La première promotion démarre en septembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK