Le Sénat prône davantage de participation citoyenne dans la prise de décision politique

Le Sénat a approuvé vendredi un rapport d'information visant à moderniser la démocratie belge en stimulant la participation citoyenne dans la prise de décision politique, et ce aux différents niveaux de pouvoir.

Le rapport, qui reprend une batterie de mesures concrètes, a été approuvé par l'ensemble des sénateurs, sauf ceux de la N-VA qui se sont abstenus, et ceux du Vlaams Belang qui ont voté contre.

La Haute assemblée préconise entre autres la mise sur pied de commissions délibératives composées de députés et de citoyens tirés au sort.

Autre suggestion: organiser au sein du Parlement fédéral des journées d'échange où bourgmestres et députés pourraient échanger sur différents thèmes.

"Budgets citoyens"

Le rapport défend aussi la constitution d'assemblées citoyennes locales qui pourraient être consultées lors d'investissements importants, la création de conseils consultatifs dans les assemblées et communes du pays où les citoyens pourraient exprimer leurs griefs ou attentes, voire le mise sur pied d'une constituante populaire composée de citoyens tirés au sort.

Le Sénat préconise en outre de généraliser dans toutes les communes la création de "budgets citoyens" dont les habitants pourraient décider eux-mêmes de l'affectation.

D'éventuelles adaptations au droit de pétition sont également avancées par les sénateurs, tout comme un élargissement des formes actuelles de consultation populaire. Il est ainsi envisagé de créer un cadre pour des sondages d'opinion délibératifs qui permettraient de prendre le pouls de la population quant à la direction que devraient prendre des réformes envisagées par le politique.

 

Parlement bruxellois: commission citoyenne sur la 5G (JT 05/06/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK