Le scandale alimentaire Veviba au menu des députés fédéraux ce lundi

Grosse affluence à la commission de la santé publique de la Chambre sur l'affaire Veviba.
3 images
Grosse affluence à la commission de la santé publique de la Chambre sur l'affaire Veviba. - © Pierre Magos - RTBF

La commission de la santé publique de la Chambre se penche ce lundi après-midi sur l’affaire qui secoue sérieusement la filière de la viande en Belgique depuis la semaine dernière. Denis Ducarme, le ministre de l’Agriculture, Maggie De Block, ministre de la Santé sont présents, ainsi que l'Afsca.

Le cdH comme le PS réclament un audit complet de l'AFSCA. 

De nombreuses questions se posent sur le rôle joué par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, sur la qualité de ses contrôles entre autres choses. Muriel Gerkens, Ecolo, est la présidente de la commission santé publique à la Chambre. De cette séance, Muriel Gerkens attend de savoir si l’AFSCA est allée contrôler, combien de fois, ce qu’elle a contrôlé, quel était l’objet de ces contrôles, s’il est vrai que l’AFSCA prévenait Verbist dans ces entités, et notamment Veviba qui les prévenait 15 jours à l’avance qu’ils allaient venir faire une inspection.

"Ce qui permet évidemment de cacher la fraude s’il y a fraude alors que l’on sait qu’on est face à un acteur qui, justement, commet des malversations. Tout ça, je veux le savoir. Ces informations de contrôle, qu’est-ce qu’ils en font ? Comment est-ce qu’ils les organisent pour que des mesures puissent être prises et comment est-ce que le ministre est informé et prend ses décisions dans un tel contexte ?", interroge Muriel Gerkens.

>>> A lire aussi : un employé de Veviba explique les manipulations d'étiquettes opérées dans l'abattoir de Bastogne

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK