Le Scan: faut-il acheter ses fournitures scolaires au prix fort... ou préférer le premier prix?

Le Scan : vos fournitures scolaires 3X plus chères selon le magasin
2 images
Le Scan : vos fournitures scolaires 3X plus chères selon le magasin - © Tous droits réservés

Le Scan, diffusé chaque lundi au JT de 19h30, fait sa rentrée ce lundi. Et qui dit rentrée, dit fournitures scolaires. Le Scan arpenté les allées de quatre enseignes : Colruyt, Action (le magasin hard discount), Delhaize et Carrefour. Tous situés à Bruxelles dans un rayon de deux kilomètres. À vos calculatrices !

Un surligneur : de 1 à 3€ selon l'enseigne

Sur la liste du Scan, vingt produits parmi les plus demandés dans les écoles : gommes, crayons de couleurs, stylo ou encore classeurs. Des premiers prix pour la plupart et quelques fournitures de grandes marques. Résultats des courses : pour des produits qui semblent similaires, les prix sont parfois multipliés par trois ou quatre. Exemple, des surligneurs : 0.99€ chez Action et Colruyt, mais 3€ chez Delhaize. Ou encore un effaceur premier prix : de 0,12€ à 0,36€. Le prix donc multiplié par trois.

La qualité : l'explication ?

Comment expliquer cette différence de prix entre des taille-crayons ou des classeurs premiers prix ? Delhaize a préféré ne pas s'exprimer sur la question des fournitures scolaires. Pour Colruyt, si la note est plus salée qu'au magasin hard discount, c'est avant tout une question de qualité. "Nous développons notre propre gamme. Nous testons la durée de vie en laboratoire. Il n'y a par exemple aucun produits chimiques", réagit Anne-Sophie de Smul, acheteuse pour le groupe Colruyt. Pour Carrefour, "un stylo premier prix ne vaut pas un autre", affirme Baptiste Van Outryve, porte-parole du groupe.

Crash test

Le Scan a tout testé. Stylo, effaceurs, gommes, crayons de couleurs... La plupart des fournitures, tous magasins confondus, a tenu le coup. Seuls quelques objets du magasins hard discount (latte, équerre et agrafeuse) ont rapidement montré leurs limites. Pour Nadège De Bonte, experte chez Écoconso, il faut parfois mettre le prix pour avoir du matériel de qualité. "Payer 3 fois le prix pour une équerre souple, par exemple, peut vous éviter d'en acheter deux ou trois 3 autres sur l'année. En fin de compte, vous ferez une économie".

Que faire pour alléger la note ?

Pour Delphine Chabbert, de la Ligue des Familles, il y a quelques principes à respecter ou à essayer pour une rentrée scolaire moins chère. "Aller faire vos courses sans les enfants ! Avec eux, trop de pressions, notamment vis-à-vis des marques. Réutiliser vos fournitures un maximum. Participez à des achats groupés si cela se fait dans l'école. Ou créez-en un. Et puis, sachez qu'il est interdit aux écoles d'imposer certaines marques. On demande toujours la même colle ou le même tableau effaceur. C'est illégal".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK