Le roi Philippe ouvre une conférence internationale sur la médiation

Le roi Philippe et Didier Reynders
Le roi Philippe et Didier Reynders - © ERIC LALMAND - BELGA

Le roi Philippe a ouvert mardi au Palais d'Egmont (Bruxelles) une conférence internationale sur la médiation. Le but est d'examiner la médiation comme moyen essentiel pour la gestion des conflits, a souligné le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders. La conférence doit, tout comme la conférence de vendredi dernier sur les enfants dans les conflits armés en présence de la reine Mathilde, appuyer la candidature de la Belgique pour un siège au Conseil de sécurité de l'ONU.

Quelque 300 experts et une douzaine de ministres prennent part à la rencontre, comme l'ancien président finlandais Martti Ahtisaari, qui a mené des opérations de médiation notamment en Irlande et au Kosovo.

Didier Reynders avait annoncé la tenue de cette conférence à l'assemblée générale des Nations Unies l'an dernier. La conférence permet un échange d'expériences: quels éléments ont mené à un succès ou à un échec? Doit-on travailler via des médiateurs ou via des représentants d'institutions internationales telles que l'ONU ou des ONG? Une liste de bonnes pratiques devrait être élaborée sur cette base.

Didier Reynders a également souligné l'importance de travailler en équipe pour assurer la continuité. Il est donc important de créer des réseaux de médiation au sein des organisations internationales. Le ministre a aussi pointé la nécessité de la prévention pour éviter les conflits.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK