Le roi Philippe et le Premier ministre se rendent sur les lieux de l'explosion à Anvers

Le roi est en visite afin d'apporter son soutien aux services de secours qui cherchent encore d'éventuelles victimes dans les décombres.
Le roi est en visite afin d'apporter son soutien aux services de secours qui cherchent encore d'éventuelles victimes dans les décombres. - © Mélanie Joris © - RTBF

Le roi Philippe est en visite cette après-midi à Anvers, où deux personnes ont perdu la vie et six autres ont été blessées à la suite d'une explosion survenue au Paardenmarkt ce lundi soir, indique-t-on au Palais.

Le roi est arrivé sur place vers 13h45, accompagné par le Premier ministre Charles Michel, le bourgmestre anversois Bart De Wever, la gouverneure de la province d'Anvers Cathy Berx et le fonctionnaire en charge du plan de catastrophe communal Bart Bruelemans.

Ils se sont rendus dans le périmètre sécurisé pour remercier en personne les services de secours, à l’œuvre depuis hier soir pour déblayer les gravats, avant de visiter le poste de commandement mobile des pompiers.

Les services de secours ont mis fin à la recherche d'éventuelles victimes dans les décombres du bâtiment. La cause de l'explosion n'est pas encore connue.

Un éloge à tous ceux qui ont prêté main forte

Parallèlement au soutien médical, une aide psychologique et matérielle est mise à disposition des personnes dans le besoin, a fait savoir le bourgmestre d'Anvers, tout en saluant l'important élan de solidarité du quartier.

Bart De Wever, qui tout comme Charles Michel n'a pas souhaité répondre aux interviews, a indiqué dans un communiqué qu'il saluait, au nom de tous les Anversois, "l'incroyable engagement et la volonté des nombreux pompiers, membres de la protection civile, travailleurs sociaux, agents de police et de toutes les autres personnes qui ont apporté leur soutien lors du sauvetage".

Sur leurs comptes Twitter, le Premier ministre et le roi ont annoncé tout leur soutien envers les services de secours ainsi que leurs pensées aux victimes et à leurs familles.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK