Le roi Philippe en visite sur le site de production de Pfizer à Puurs

Le roi Philippe écoute les explications sur la machine LNP (Lipid Nano Particle) SKID lors de sa visite  du site de production de vaccins corona de Pfizer-BioNTech à Puurs, ce 30 mars.
Le roi Philippe écoute les explications sur la machine LNP (Lipid Nano Particle) SKID lors de sa visite du site de production de vaccins corona de Pfizer-BioNTech à Puurs, ce 30 mars. - © POOL STEPHANIE LECOCQ - BELGA

Le Roi Philippe poursuit ses visites à "thématique" covid-19 : avec un déplacement très remarqué ce mardi après-midi à Puurs, près d'Anvers, et son site de production du vaccin Pfizer-BioNTech. Depuis que l'Europe a approuvé fin décembre le vaccin du groupe pharmaceutique, ce sont des millions de doses qui sont produites et conditionnées à Puurs et qui partent vers le monde entier.

Centre névralgique mondial

Puurs-Saint-Amand, 26.000 habitants, c'était la patrie de la Duvel avant que le vaccin du groupe pharmaceutique américain Pfizer-BioNTech ne la mette sur la carte du monde entier. Pfizer-Belgique c'est 3100 collaborateurs et un site de production unique à Puurs qui fabriquait déjà 400 millions d'autres vaccins et médicaments injectables stériles par an avant le covid.

Le Roi est donc venu suivre le chemin du vaccin des laboratoires aux chaînes de production et surtout d'assemblage et de conditionnement, jusqu'aux 700 frigos de l'entreprise où les doses restent conservées jusqu'à livraison à - 70. Des installations high-tech et stériles - le roi troquant parfois veston contre blouse blanche et portant constamment le masque chirugical. Le Roi a rencontré la direction mais aussi des travailleurs de l'entreprise, en extérieur, à distance. 

En 10 semaines, 1 million de vaccins sont sortis d'ici vers des centres de vaccination aux quatre coins de la Belgique. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK