Le revenu d'intégration sociale augmentera de 0,9% à partir du 1er septembre

Willy Borsus, ministre de l'Intégration sociale, s'est félicité de cette hausse, même minime.
Willy Borsus, ministre de l'Intégration sociale, s'est félicité de cette hausse, même minime. - © THIERRY ROGE - BELGA

Le conseil des ministres a approuvé vendredi un projet d'arrêté royal permettant une augmentation du revenu d'intégration sociale (RIS) de l'ordre du 0,9% à partir du 1er septembre prochain, en exécution de l'accord interprofessionnel. Il s'agit d'une affectation d'une partie de l'enveloppe Bien-Être visant à corriger le décrochage historique des allocations.

Concrètement, le revenu d'un cohabitant passera de 578,27 euros à 583,47 euros, celui d'un isolé de 867,4 euros à 875,21 euros et d'un bénéficiaire avec charge de famille de 1156,53 à 1166,94 euros.

L'évolution est symbolique mais "toute augmentation, même minime, est précieuse pour les bénéficiaires et cadre avec mon désir de revaloriser le revenu d'intégration, tout en responsabilisant les bénéficiaires", a indiqué le ministre de l'Intégration sociale, Willy Borsus (MR).

La majeure partie du volet social de l'enveloppe sera consacrée à l'augmentation de l'allocation de remplacement de revenus pour les personnes handicapées. En effet, justifie le ministre, suite au taxshift qui avait augmenté le montant du RIS, il était nécessaire d'augmenter également le montant de l'allocation de remplacement de revenus pour les personnes handicapées (qui elle, sera rehaussée de 2,9%).

Le ministre a souligné qu'il s'agira, le 1er septembre, de la quatrième augmentation du RIS durant cette législature (dont la correction sociale du taxshift le 1er avril 2016 et l'indexation automatique le 1er juin 2016).

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir