Le réseau informatique des Affaires étrangères "coupé du monde" après une tentative de piratage

« Nous avons repéré une tentative sérieuse d’intrusion sur le réseau Diplobel », peut-on lire dans un mail envoyé aux collaborateurs du SPF Affaires étrangères. « Une mesure d’urgence de protection a été prise. Tous les serveurs de tous les postes sont pour le moment redémarrés. Cette mesure peut prendre jusqu’à 72 heures. Durant cette opération, la totalité du réseau des Affaires étrangères est coupée du monde externe autant dans les postes qu’au Département », précise le message. Avant d’évoquer une tentative d’intrusion. « Il n’y a eu aucune extraction d’information », précise le courriel.

118 serveurs dispersés dans les différentes ambassades, répartis sur quasiment tous les fuseaux horaires, doivent être redémarrés. Cette opération peut prendre jusqu'à 3 jours. Pendant ce temps, les applications consulaires et les mails avec l'extérieur ne fonctionneront pas.

Sur le site internet du SPFun message informe les utilisateurs que les services électroniques ne sont pas disponibles le 16 avril. "Pour des raisons urgentes d’ordre technique, nos services électroniques ne seront pas disponibles ce mardi 16 avril. Nous faisons tout notre possible pour que ces services soient à nouveau disponibles le plus rapidement possible. D’avance merci pour votre compréhension". Le site des Affaires étrangères lui-même est toujours disponible, avec les listes et numéros de téléphone des postes diplomatiques et les conseils pour les voyageurs. Outre par téléphone, les services diplomatiques restent joignables via les médias sociaux.

Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de cette tentative d'intrusion. Le ministère souligne toutefois que le dispositif de sécurité a fonctionné dès que l'alerte a été donnée et que la tentative a été déjouée à temps. Les utilisateurs devront se créer de nouveaux mots de passe complexes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK