Le remboursement partiel de certaines consultations psychologiques étendu à tous les âges

Le patient ne doit payer qu'environ 11 euros
Le patient ne doit payer qu'environ 11 euros - © Wutthichai Luemuang / EyeEm - Getty Images/EyeEm

La possibilité instaurée il y a un an d'obtenir un remboursement partiel de séances de psychologie de première ligne chez un psychologue clinicien ou un orthopédagogue clinicien, sur prescription, est désormais élargie aux patients de moins de 18 ans et aux plus de 65 ans, pour couvrir donc toutes les catégories d'âge de la population. Cet élargissement a été annoncé jeudi par le cabinet de la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld).

Le système n'avait pas reçu un accueil très enthousiaste l'an dernier chez plusieurs associations de psychologues, certains regrettant une perte de revenus pour les professionnels participant ou la limitation du nombre de séances.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Sur prescription d'un médecin généraliste ou d'un psychiatre, un patient présentant certains troubles psychiques modérément sévères d'anxiété, de dépression ou d'alcoolisme peut bénéficier d'un traitement psychologique de courte durée (8 séances maximum par an, une prescription pour une série de 4 séances), à un tarif avantageux.

Le patient ne doit en effet payer qu'environ 11 euros (4 euros s'il a droit à l'intervention majorée), le reste étant pris en charge par la mutuelle.

Le système ne fonctionne que chez les psychologues et orthopédagogues qui ont signé une convention en ce sens. Ceux-ci touchent 45 ou 60 euros en fonction de la durée de la séance (45 ou 60 minutes).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK