Le réacteur nucléaire Doel 3 mis à l'arrêt automatiquement

Vue aérienne du site de Doel
2 images
Vue aérienne du site de Doel - © RICARDO SMIT - BELGA

Le réacteur nucléaire de la centrale de Doel 3 s'est mis automatiquement à l'arrêt ce jeudi vers 15h30. Il s'agit d'un arrêt prévu dans les procédures de sécurité. Les responsables de la centrale, qui effectuaient des tâches de test périodique à ce moment, ignorent pour le moment ce qui a provoqué cette interruption du fonctionnement de la centrale.

L'indisponibilité du réacteur est prévue pour 24 heures.

Le redémarrage de Doel 1 reporté au 31 mai

Le redémarrage de Doel 1 a été reporté au 31 mai prochain, avait annoncé un peu plus tôt Engie Electrabel.

Le réacteur avait été mis à l'arrêt le 13 avril pour des travaux d'entretien qui ne devaient initialement durer que quelques jours. La relance de Doel 1 avait ensuite été postposée d'une semaine, au 22 avril, "des analyses supplémentaires" étant "nécessaires", avait indiqué le gestionnaire de la centrale.

Le système de commande du contrôle de la puissance était en cause dans la mise à l'arrêt automatique du réacteur en début de mois. "Le problème avait été résolu et les tests étaient bons", avait précisé une porte-parole.

Pas de menace pour l'approvisionnement énergétique

Le réacteur avait donc été relancé le 8 avril avant d'être à nouveau déconnecté du réseau pour que des travaux de réparation puissent être menés sur la mesure de la température du circuit de refroidissement de la centrale. Il avait été décidé dans le même temps d'effectuer des tests supplémentaires au niveau du contrôle de la puissance.

Selon Engie Electrabel, l'arrêt de Doel 1 ne menace pas l'approvisionnement énergétique de ses clients "grâce à la diversité du parc de production".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK