Le Québec est-il un modèle pour les nationalistes flamands ?

Le Québec est-il un modèle pour les nationalistes flamands ?
Le Québec est-il un modèle pour les nationalistes flamands ? - © Tous droits réservés

La province francophone du Canada est souvent citée en modèle par les nationalistes flamands. Le Québec est en effet parvenu à défendre sa langue et sa culture face aux anglophones. Un combat linguistique et culturel mais également social et économique puisque les anglophones étaient autrefois dominants, comme les francophones de Belgique étaient dominants au sein de la Belgique unitaire. Les deux nationalismes sont parvenus à arracher une autonomie assez importante par rapport à l’État central.

Des éléments les rapprochent, des éléments les séparent. Le nationalisme québécois est un nationalisme minoritaire face à une majorité anglophone sur le continent américain. Les flamands sont majoritaires en Belgique. Autre différence, la minorité anglophone est protégée au Québec, alors que les droits des francophones de Flandre ont largement été restreints.

Les nationalismes québécois et flamand ont pris des chemins différents. Quel enseignement peut-on tirer du fédéralisme sauce canadienne ? La Belgique pourrait-elle s’inspirer de ce qui se passe au Canada où le fédéralisme semble mieux fonctionner ?

On en parle ce jeudi 14 septembre dès 12h30 sur La Première, en collaboration avec Le Vif.

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK