Le PTB, un danger pour la Wallonie?

Le PTB, un danger pour la Wallonie ?
Le PTB, un danger pour la Wallonie ? - © Tous droits réservés

Les négociations entre le PS et le PTB continuent, tant bien que mal à Liège alors qu'elles ont été avortées à Charleroi. Pour le MR, ces négociations constituent un mauvais signal. Les libéraux estiment que le PTB est un parti extrême qui met en danger la démocratie. D’ailleurs, le député MR Fabian Culot a rappelé qu’il avait déposé en juin dernier devant la Fédération Wallonie-Bruxelles une proposition visant "à accroître la sensibilisation aux dangers des extrémismes et des populismes et plus particulièrement à ceux de l'extrême gauche".

La résolution cite le politologue Uwe Backes à propos de la différence entre extrême droite et extrême gauche : "On peut passer par leur rapport très différent vis-à-vis de l’axiome moral de l’égalité humaine. L’extrémisme de droite réfute ce principe, tandis que l’extrémisme de gauche l’accepte, mais l’interprète d’une manière, au sens étymologique, totale – avec la conséquence que le principe de l’égalité totale détruit les libertés garanties par les règles et institutions de l’Etat de droit".

Au-delà de la démocratie et des principes fondamentaux, les libéraux jugent qu’en outre le programme économique du PTB conduirait la région dans la crise. Le cas du Venezuela étant dans ce cas souvent cité.

Pour en débattre, Bertrand Henne fait du PTB le sujet de "Débats Première 100% Wallonie" ce vendredi 26 octobre dès 12h30. Les invités restent à confirmer. 

Un débat en direct sur les ondes wallonnes de La Première et sur Auvio

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1

Reportage du JT 13 heures sur 'la guerre des Gauches' PS-PTB à Charleroi et à Molenbeek

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK