Le PTB place le 1er mai sous le signe de la lutte pour les pensions

"Le 1er mai, c'est une journée de lutte. Et aujourd'hui, c'est la lutte pour les pensions", lance Raoul Hedebouw, figure de proue du PTB lors du rassemblement de son parti à Liège. 

Il s'en prend au plan du ministre fédéral des Pensions, Daniel Baquelaine. "Il est en train d'hésiter à imposer sa pension à points, qui transformer nos pensions en variable d'ajustement budgétaire." Le PTB dit "stop" à ce projet et souhaite des pensions dignes pour tous qui s'élèvent à 1500 euros.

Soutien aux travailleurs de Lidl

Devant un petit demi-millier de personnes rassemblées place Saint-Paul à Liège pour le 1er mai syndical, le député PTB a jugé que le combat mené par les travailleurs de Lidl incarnait à lui seul le débat de société sur les conditions de travail de l'avenir."Les travailleurs de Lidl sont soumis à une flexibilité à outrance, sans bénéficier de contrats à temps plein! ", a-t-il dénoncé.

Pour lui, la mobilisation actuelle des travailleurs de Lidl, mais aussi des fonctionnaires fédéraux en grève lundi, ainsi que la mobilisation chez Bpost face aux plans d'externalisation commencent à faire réfléchir au sein du gouvernement."Le printemps social arrive! ", a-t-il prédit. 

L'année dernière, Raoul Hedebouw a fait victime d'une agression à l'arme blanche.

>>> Lire aussi : De gauche à droite, quels discours les partis politiques tiennent-ils ce 1er mai?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK