Le PS voudrait changer la direction de la Sûreté de l'Etat

Elio Di Rupo voudrait changer la tête de la Sûreté de l'Etat
Elio Di Rupo voudrait changer la tête de la Sûreté de l'Etat - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le PS n'est pas satisfait de la manière dont la Sûreté de l'Etat fonctionne actuellement et disposerait déjà d'une candidate pour reprendre sa direction en la personne de Pascale Vandernacht, peut-on lire mercredi dans De Morgen.

Pascale Vandernacht est magistrate au Conseil d'Etat et fut autrefois collaboratrice au cabinet de la vice-Première ministre Laurette Onkelinx. Elle aurait notamment participé à la rédaction du projet de loi sur les techniques d'enquête particulières pour les services de renseignement.

Les socialistes et le Premier ministre, Elio Di Rupo, souhaitent pouvoir entretenir une relation de confiance avec la Sûreté de l'Etat, hors ce ne serait actuellement pas le cas. Récemment, la manière dont le dossier du hacking de Belgacom a été traité par la Sûreté a été très critiqué du côté du 16 rue de la Loi.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK