Le projet de rapport de la Commission Panama Papers adopté, majorité contre opposition

Le projet de rapport de la Commission Panama Papers adopté, majorité contre opposition
Le projet de rapport de la Commission Panama Papers adopté, majorité contre opposition - © Belga

Le projet de rapport de la Commission spéciale de la Chambre consacrée aux Panama Papers a été adopté mardi soir majorité contre opposition - Ecolo et le cdH s'étant abstenus - après plus de 8 heures de travaux parlementaires qui ont avant tout mis en lumière le fossé idéologique séparant majorité et opposition.

De la levée du secret bancaire à la définition de la fraude fiscale grave en passant par la transaction pénale élargie, les points de rupture étaient en effet nombreux, durant les débats de l'après-midi, entre les parlementaires de la majorité et ceux de l'opposition. Aux amendements déposés par ces derniers - dont 95% ont été balayés, selon le président de la Commission Ahmed Laaouej (PS) - ont répondu les arguments d'une majorité qui n'entendait visiblement rien céder, ou si peu. "Vous avez essayé, tout au long de la journée, de dénigrer le travail de la majorité, en voulant changer des virgules au texte proposé. Mais nous, nous avons mis une proposition sur la table même si elle ne vous plaît pas", a ainsi souligné Benoît Piedboeuf (MR).

"Nous avons un ensemble de recommandations qui n'a pas son égal en Europe. Nous avons engrangé des avancées pratiques, pragmatiques et idéologiques", a renchéri Griet Smaers (CD&V). Le rapport sera présenté en séance plénière de la Chambre dans les 15 jours. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK