Le procureur général demande la levée de l’immunité du député Dries Van Langenhove

Le Procureur général de Flandre orientale a demandé au Parlement de lever l’immunité parlementaire d’un député. Aucun nom n’est mentionné, mais selon les sources de la VRT, il s’agit de Dries Van Langenhove. Avec d’autres membres de l’association d’extrême droite Schild & Vrienden, il fait l’objet d’une enquête pour d’éventuelles violations de la loi sur le racisme, de la loi sur le négationnisme et de la législation sur les armes à feu.

Une enquête qui a débuté en 2018, après la diffusion d’un reportage à la VRT

En décembre dernier, le parquet de Flandre orientale avait communiqué que l’enquête judiciaire sur les agissements de l’association Schild & Vrienden était terminée. Le réquisitoire final du ministère public est toujours attendu.

Cette enquête avait été ouverte après la diffusion d’un reportage dans l’émission Panorama, à la VRT. Le 5 septembre 2018, cette émission dévoilait l’existence de groupes de conversation fermés créés par Schild & Vrienden où les membres échangeaient des messages racistes, antisémites et glorifiant la violence.

Au cours de l’enquête, plusieurs perquisitions ont été menées, notamment au domicile de Dries Van Langenhove, et du matériel informatique avait été saisi. En juin 2019, après avoir été interrogé, Dries Van Langenhove avait été mis officiellement en examen par le juge d’instruction.

La Chambre devra se prononcer sur la demande de levée d’immunité

Le Parquet avait déjà estimé que l’immunité parlementaire de Dries Van Langenhove ne pourrait être utilisée, car l’enquête avait démarré avant qu’il ne soit élu député. Pour le moment, le Parquet souhaiterait donc obtenir cette levée d’immunité avant que le Procureur général délivre son réquisitoire.

Le Parlement va donc devoir examiner cette demande de levée d’immunité. Le dossier devrait être examiné la semaine prochaine par la Commission des poursuites. Celle-ci devra entendre Dries Van Langenhove et faire ses recommandations au Parlement. La Chambre devra ensuite approuver la levée de l’immunité.

Archives : Journal télévisé 06/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK