Le prince Laurent a bien rencontré le président Kabila

Joseph Kabila
Joseph Kabila - © DOMINIC FAVRE

Une source scientifique nous avait affirmé que le prince Laurent aurait discrètement rencontré le président Kabila lors de son voyage controversé en RDC. Ce midi, la Libre Belgique révèle que le gouvernement Leterme a eu confirmation de la rencontre. Plusieurs parlementaires interpelleront le Premier ministre, Yves Leterme, lors d'une séance à la Chambre à suivre en direct vidéo dès 14h15 sur notre site.

Nous vous annoncions hier, à 13h en radio, qu'une source scientifique (qui accompagnait le Prince lors de son voyage) avait fait état d'une rencontre entre le prince Laurent et le président congolais Joseph Kabila.

Ce midi, La Libre Belgique affirme que le gouvernement Leterme a lui-même obtenu confirmation de cette rencontre qui risque de faire grand bruit.

En effet, pour rappel, le gouvernement belge s'était opposé à ce déplacement princier qui risquait d'apparaître comme un soutien partisan au régime à quelques mois des élections présidentielles congolaises. Le Prince s'était malgré tout rendu mi-mars en République Démocratique du Congo dans le cadre d'un projet sur la déforestation soutenu par sa fondation. 

Le ministre des Affaires étrangères démissionnaire Steven Vanackere (CD&V) avait déjà estimé mercredi que ce voyage du prince Laurent, contre l'avis du gouvernement, relançait le débat sur la dotation. Or, la rencontre du prince avec le chef de l'Etat congolais n'était pas encore un fait avéré.

Le Prince a rencontré plusieurs ministres et anciens ministres congolais

En visite à la pépinière d'Ibi Batéké, un projet-pilote qui est la première plantation puits de carbone du pays, situé sur le plateau des Bateke, à environ 150km de Kinshasa, le prince Laurent figure sur des photos en compagnie de Olivier Kamitatu, un ancien proche de l'opposant Jean-Pierre Bemba, mais rallié à l'Alliance pour la majorité présidentielle (AMP) au président Joseph Kabila.

Apparaissent également sur ces clichés le promoteur du projet, Olivier Mushiete, un agronome congolais formé en Belgique, et le député Antoine Gondha Mangalibi, un ancien ministre des Affaires étrangères qui a suivi le même parcours que Olivier Kamitatu.

"Le prince est venu à Kinshasa sur mon invitation", confirme Olivier Kamitatu dans 'La Dernière Heure'. "La visite privée s'est déroulée dans la plus grande discrétion", assure-t-il, relevant qu'il n'y avait eu aucun contact avec les médias. A ses yeux, la controverse se résume à "une tempête dans un verre d'eau".

L'avocat de la fondation, Pierre Legros, explique dans De Standaard et Het Nieuwsblad que Olivier Kamitatu est un "ami personnel". "Si un projet devait se développer, il est bon que le ministre du Plan le soutienne. Il ne faut rien y voir de plus", commente-t-il. L'avocat avait affirmé mercredi qu'il ne pouvait rien dire sur des rencontres avec des personnalités politiques congolaises de haut-rang



Julien Vlassenbroek avec Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première