Le Premier ministre Charles Michel reconnait le génocide arménien, au nom du gouvernement belge

Le Premier ministre Charles Michel reconnait le génocide arménien
Le Premier ministre Charles Michel reconnait le génocide arménien - © JONAS ROOSENS - BELGA

Une déclaration qui n'était pas vraiment attendue: Charles Michel a déclaré devant la Chambre cet après-midi que selon lui "les événements de 1915 avec massacre des Arméniens" était bien "un génocide".

Il l'avait déjà dit à titre personnel, notamment sur la RTBF le 21 mai dernier sur la Une, mais le redire officiellement, devant le Parlement, a donné une résonance particulière ce jeudi après-midi à l'événement.

"Cette reconnaissance du gouvernement belge est une étape qui doit conduire toute la Belgique à reconnaitre ce génocide sans ambiguïté", déclare le cdH dans un communiqué. Le parti humaniste ajoute: "le cdH ne doute pas que le Premier ministre aura désormais à cœur de demander aux formations politiques de la majorité de signer la proposition de Georges Dallemagne, encore discutée ce mardi en Commission, et désormais cosignée par le PS, le FDF, le SP-A et Ecolo-Groen qui permettra au Parlement Belge d’exprimer solennellement sa reconnaissance du génocide arménien et des araméens".

Avec l'annonce du dépôt par la majorité d'un texte de résolution visant à reconnaître au nom de la Belgique le génocide arménien, comme le Sénat l'avait déjà fait en 1998.
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK