Le pouvoir d'achat des Belges a augmenté de 32% en 23 ans

Cette hausse du pouvoir d'achat ne s'est pas faite de façon linéaire. C'est essentiellement entre 1985 et la fin des années 90' que les ménages en ont profité. A l'époque, c'est un peu comme si le porte-monnaie de tous les Belges avait augmenté de 25%.

Depuis le début des années 2000 la situation est beaucoup plus contrastée. L'augmentation est globalement plus modeste et surtout, elle ne concerne pas tous les ménages. 

Pour Philippe Defeyt, l'un des auteurs de l'étude, elle a carrément laissé de côté près de 25% de la population. Les ménages précaires auraient ainsi perdu, au minimum, 10% de leur pouvoir d'achat, selon lui.  

Pour l'économiste, c'est parce que la structure de la consommation des plus pauvres est différente de celle de la moyenne des Belges: ils consomment plus d'énergie, de loyer et de produits alimentaires de base. Or, ce sont ces trois produits qui ont augmenté le plus ces dernières années.

Et Philippe Defeyt d'ajouter que la chute des prix du pétrole ou des matières premières n'aura pas des répercussions suffisantes sur les prix pour permettre aux revenus modestes de regagner le pouvoir d'achat perdu. 

(C.B. avec O. Hanrion) 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK