Le Plan grand froid retardé pour cause budgétaire

Le Plan grand froid retardé pour cause budgétaire
Le Plan grand froid retardé pour cause budgétaire - © CHRISTOPHE LEGASSE - BELGA

Alors qu'il aurait dû être lancé le 1er novem­bre, le Plan grand froid ne sera sans doute activé que dans quinze jours. L'Inspection des Finances, se basant très strictement sur une cir­culaire appelant à la modération bud­gétaire, a fait savoir le 3 novembre qu'elle ne jugeait pas "in­dispensable" de verser les subventions fédérales pour le plan, écrit samedi La Libre Belgique.

Le Plan grand froid est un dispositif qui permet de libérer des centaines de lits supplémentaires partout en Belgi­que pour les sans­-abris jusqu'au 31 mars. Il est financé en partie par les Régions et pour un tiers par le fédéral qui verse 50 000 euros à chaque CPAS de cinq grandes villes: Bruxelles, Char­leroi, Liège, Gand et Anvers.

"Nous allons devoir introduire très bientôt un re­cours auprès du ministre du Budget pour qu'il débloque la somme. Et s'il refuse, nous adresserons un recours auprès du Conseil des ministres", indique-t-on au cabinet d'Elke Sleurs, la secrétaire d'Etat à la Lutte contre la pauvreté (N-­VA). Le ministre du Budget Hervé Jamar (MR) assure une issue positive et rapide dans ce dossier.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK