Le permis de conduire à points deviendra-t-il un jour réalité ?

Bien que la loi sur le permis a points existe... elle n'est toujours pas appliquée
Bien que la loi sur le permis a points existe... elle n'est toujours pas appliquée - © RTBF

Chaque ministre présente sa batterie de mesures. Melchior Wathelet, le secrétaire d'Etat à la Mobilité, devrait présenter les siennes dans les prochains jours. On pourrait voir ressortir le permis de conduire à points. Celui-ci existe en Belgique. Ou du moins la loi sur le permis à points existe.

En Belgique, le permis à points c'est surtout une histoire de placard. C'est là que se trouve ce dossier depuis 22 longues années. Car oui, la Belgique possède le permis à points : la loi a été votée en 1990, avec conviction. Jean-Luc Dehaene, ministre des Communications de l'époque qualifiait ce système de "bon" en ceci qu'il instaurait une "certaine pression" sur les usagers de la route. 

Sauf que les arrêtés d’exécution n'ont pas suivi. La loi n'a donc jamais été appliquée. En 22 ans, de nombreux ministres ont pourtant tenté de ressusciter le permis à points. Notamment Etienne Schouppe en 2009. Renaat Landuyt avant lui. Ou Isabelle Durant, encore avant. 

A chaque fois, cela a échoué. Pourquoi ? L'ancienne ministre de la Mobilité avance deux raisons. Des objections politiques, d'une part. Mais d'autre part "surtout des objections techniques", explique Isabelle Durant. "Et, après 20 ans, c'est assez incompréhensible que l'informatisation de la Justice ne soit pas organisée de façon à permettre la centralisation des données", s'étonne la représentante d'Ecolo. 

Une mesure efficace

Plus rapide que la Belgique, de nombreux pays ont déjà le permis a points. En France, il est utilisé depuis 1992. Pour les autorités, il a contribué à réduire de moitié le nombre de morts sur les routes.

Efficace, donc. C'est en tout cas l'avis des associations de prévention, favorables au système. Plus frileux, les transports et les associations d'automobilistes pointent un risque élevé de fraudes.
 
Les avis à propos de ce permis à points sont partagés au sein des usagers de la route. Mais quoi qu'il en soit, pour l'heure, ce dossier est toujours au placard.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK