Le père et le cousin de la députée Nawal Ben Hamou (PS) en prison pour trafic de drogues

Le père et le cousin de la députée Nawal Ben Hamou (PS) en prison pour trafic de drogues
Le père et le cousin de la députée Nawal Ben Hamou (PS) en prison pour trafic de drogues - © JASPER JACOBS - BELGA

Quatre personnes - parmi lesquelles le père et le cousin de la députée fédérale PS Nawal Ben Hamou - ont été arrêtées et placées sous mandat d'arrêt le 5 décembre du chef d'importation de stupéfiants et de vente en association, a révélé samedi le quotidien La Dernière Heure. Les mandats d'arrêt de ces personnes ont été confirmés par la chambre du conseil le 10 décembre. Un cinquième suspect a aussi été placé sous mandat d'arrêt. Contactée par Belga, Nathalie Gallant, l'avocate de M. Ben Hamou, le père de la députée, confirme ces faits.

Le domicile parental a été perquisitionné le 5 décembre. Selon Me Gallant, la fille de son client a effectué son changement d'adresse depuis 6 à 7 sept mois. Elle précise qu'aucune drogue, ni aucune somme suspecte, n'a été retrouvée lors de la fouille : "Mon client n'a aucun antécédent et travaille depuis 27 ans pour le même employeur. Il nie ce qui est à la base du procès-verbal initial, à savoir qu'il serait à la tête d'un trafic de stupéfiants".

Environ 17 kilos de haschisch en provenance directe du Maroc ainsi qu'une importante somme d'argent ont par contre été trouvés chez l'un des suspects, un collègue de M. Ben Hamou qui travaille avec lui dans une usine à Vilvorde. Ce dernier affirme, selon la DH, avoir uniquement exécuté l'ordre de stocker la marchandise. Le cousin de la députée nie les faits qui lui sont reprochés.

Nawal Ben Hamou vient de se marier avec un policier spécialisé dans la lutte contre le trafic de drogue. Me Gallant ajoute que l'enquête a commencé au mois de janvier, soit bien avant les élections du 25 mai qui l'ont fait connaître : "Il n'y a aucun lien avec la députée. Je pense que la raison pour laquelle l'information a fuité dans la presse, c'est principalement pour mettre la députée et le parti socialiste en difficulté".

En réaction à l'article qui a rendu l'arrestation de son père publique, Nawal Ben Hamou a démenti sur les réseaux sociaux toute tentative d'étouffer l'affaire : "J'ignore tout du contenu du dossier et des raisons pour lesquelles il est mis en cause. J'espère, évidemment, de toutes mes forces qu'il s'agit d'une accusation injuste et qu'il pourra faire éclater son innocence".

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK