Le Parti populaire exclut Laurent Louis, son unique député

RTBF
RTBF - © RTBF

Le Parti populaire a exclu vendredi, à l'unanimité, son unique député, Laurent Louis, au terme de plusieurs semaines de tension entre ce dernier et le président du PP, Mischaël Modrikamen. Le PP reproche a son ex-député son instabilité et des faits de harcèlement, qu'il nie.

"Je viens d'être exclu", a annoncé M. Louis, contacté par l'agence Belga au terme d'un bureau politique du PP.

Les tensions entre l'unique député élu du Parti populaire aux élections législatives du 13 juin dernier et Mischael Modrikamen se sont cristallisées ces dernières semaines sur certaines positions idéologiques (peine de mort, permis à point pour les nouveaux Belges, etc) mais également sur les rapports entre Laurent Louis et son ancienne attachée parlementaire, devenue porte-parole du PP.

La direction du PP reproche à Laurent Louis son instabilité ainsi que des attitudes de harcèlement à l'égard de cette porte-parole. Laurent Louis, de son côté, rejette ces accusations.

Refus des dérives

Il dit refuser les dérives "racistes et populistes" du PP et affirme à ce sujet que les propos durs qu'il a tenus sur les Roms ainsi que le projet d'un permis à points pour les nouveaux Belges n'ont été défendus par lui qu'en tant que "voix du parti", et qu'il s'en désolidarise désormais.

Le député exclu a l'intention de créer un nouveau parti "libéral et démocrate", notamment avec d'autres exclus du PP.

Ecoutez-ci dessous son interview par Patrick Michalle :

 

 

 

Quant à la dotation que le PP a obtenue grâce son siège à la Chambre, elle devrait être perdue tant par Laurent Louis que par le PP, a précisé le député, qui y voit la preuve qu'il n'a pas agi par esprit de lucre.

Erreur de casting

Mischael Modrikamen, répondant au cours d'une conférence de presse, a renvoyé à Laurent Louis la paternité de ses propos et ses idées "peu réfléchies", qu'il dit n'avoir couvertes que pour tenter de "rattrapper la sauce", comme se doit de le faire à ses yeux un président de parti vis-à-vis d'un "jeune député inexpérimenté".

"Laurent Louis est une erreur de casting. Je m'excuse auprès des électeurs d'avoir mis sur les listes une personne qui, si elle n'est pas méchante, n'a pas la carrure et est indigne d'être élue", a indiqué le président du PP.

Belga et Patrick Michalle

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK