Le parlement wallon approuve la réforme des réseaux de distribution énergétique

Le parlement wallon approuve la réforme des réseaux de distribution énergétique
Le parlement wallon approuve la réforme des réseaux de distribution énergétique - © ERIC LALMAND - BELGA

Le parlement de Wallonie réuni en séance plénière a approuvé, mercredi soir, le projet de décret réformant la gouvernance des gestionnaires de réseau de distribution (GRD) d'électricité et de gaz, porté par le ministre wallon de l'Energie, Jean-Luc Crucke (MR). MR, cdH, Ecolo ont voté pour, le PTB s'est abstenu. La majorité du PS s'est abstenue, les 5 députés socialistes liégeois (Déborah Géradon, Christie Morreale, Alain Onkelinx, Maurice Mottard et Mauro Lenzini) votant contre le texte.

Ce projet de décret, déjà approuvé par le gouvernement wallon le 22 mars dernier, est une des réponses législatives au scandale Publifin et aux recommandations de la commission d'enquête parlementaire mise sur pied dans la foulée. Celle-ci plaidait notamment pour la sortie de RESA - le GRD liégeois - de la filiale de Publifin, Nethys, ouvrant la porte à différents scénarios, dont celui d'un rapprochement avec ORES, le plus grand gestionnaire wallon.

Au terme de la réforme des GRD, ces derniers ne devraient plus être que des 'pure players', dont les missions seraient limitées à l'exploitation, à la sécurisation et à l'entretien des réseaux de distribution. Ils pourraient tout de même produire de l'électricité verte mais pour couvrir leur consommation propre. Quant au développement d'activités concurrentielles, il serait soumis à l'octroi d'une dérogation, accordée uniquement si l'activité n'est pas disponible sur le marché. Enfin, leurs dirigeants seraient soumis au plafond de rémunération fixé à 245.000 euros.

Le projet de décret étant approuvé, les GRD ont désormais 12 mois, à partir de sa publication officielle, pour se mettre en conformité avec le texte, à l'exception du point sur les rémunérations, applicable dès le 1er juillet prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK