Le nouveau QG de l'Otan aura coûté 1,1 milliard d'euros

Le nouveau QG de l'Otan aura coûté 1,1 milliard d'euros
Le nouveau QG de l'Otan aura coûté 1,1 milliard d'euros - © SEPPE KNAPEN - BELGA

Le coût total de la construction du nouveau siège de l'Otan à Bruxelles a dépassé le milliard d'euros, mais il a été réduit d'une centaine de millions, notamment grâce à une adjudication du gros oeuvre à un prix inférieur à celui qui avait été prévu au consortium belgo-néerlandais BAM Alliance.

Voici la répartition de ces coûts, sur la base d'informations fournies par l'Otan.

- la démolition des anciens bâtiments de l'ancien quartier Roi Albert 1er (QRA), face au siège actuel, de l'autre côté du boulevard Léopold III: De Meuter/Interbuild/CEI-De Meyer (dix millions d'euros);

- l'architecture, la gestion de la conception et de la qualité du projet: SOM/ASSAR, ACG, Socotec, SNC-Lavalin (115 millions);

- la construction du gros oeuvre: BAM Alliance (458 millions, dont 20 millions pris en charge par la Belgique), mais le consortium obtenu à deux reprises une "rallonge" (au total 23,4 millions d'euros) et des délais supplémentaires (huit mois et demi, selon la Cour des Comptes).

- les systèmes de sécurité électroniques: Siemens/Putman (17 millions);

- l'infrastructure audiovisuelle: Televic (26 millions);

- l'infrastructure de réseau actif: Lockheed Martin, devenu Leidos (62 millions);

- autres marchés, y compris pour des équipements informatiques et du mobilier (environ 60 millions);

- le mobilier (64 millions);

- coûts supplémentaires: gouvernance Otan et transition, révision annuelle, imprévus, sécurité de construction, règlement réclamation.

La Belgique a payé quelque 4% du total, soit une quarantaine de millions d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK