Le nouveau passeport déplait aux photographes

RTBF
RTBF - © RTBF

A partir de l'année prochaine, il ne sera peut-être plus nécessaire d'aller faire des photos d'identité avant de se rendre à la commune pour établir son passeport. Ce sont les administrations qui s'occuperont de tout. Les photographes ne sont pas ravis.

Photographe indépendant semble être un métier en voie de disparition. Aujourd'hui, ils ne vendent plus de film et impriment de moins en moins de clichés. L'arrivée de la photo numérique a décimé cette profession.

Heureusement, il reste quelques activités rentables, comme par exemple les photos d'identité. Les clients qui s'adressent à un photographe sont souvent déçus par la qualité des automates à leur disposition dans les administrations communales, les stations de métro ou les galeries commerçantes.

Mais l'an prochain, les passeports seront biométriques, avec photos et empreintes digitales. Les Affaires étrangères souhaiteraient que les communes s'occupent des deux, pour des questions de sécurité. Il s'agit d'éviter les substitutions de photos. Cela constituera une perte de revenus supplémentaire pour les photographes indépendants.

Selon les Affaires étrangères cependant, même si la commune dispose d'un mini-studio, on continuera d'accepter les photos prises par les photographes. Et puis, il restera le marché des photos pour cartes d'identité. Et enfin toutes les autres: celles qui n'apparaissent sur aucun document officiel.

(E. Boever)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK