Le nouveau nom des FDF sera connu le vendredi 13 novembre

Le nouveau nom des FDF sera connu le vendredi 13 novembre
Le nouveau nom des FDF sera connu le vendredi 13 novembre - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le nouveau nom des FDF n'a pas été révélé ce dimanche par le président du parti amarante, Olivier Maingain, lors du "grand rassemblement de la rentrée politique" organisé dans sa commune, Woluwe-Saint-Lambert.

Cette semaine, il avait pourtant laissé entendre qu'une proposition serait faite ce dimanche et que le mot "francophone" n'y figurerait sans doute plus, prélude à une nouvelle étape. Le député-bourgmestre annonçait dans la presse "quelque chose d'inattendu, novateur, prospectif".

D'ici le 13 novembre un débat commencera dans les sections du parti. Les amarantes entendent investir le terrain du libéralisme social sans pour autant oublier le combat en faveur des droits des francophones, à l'origine de la création du FDF il y a un demi-siècle." Le moment est venu de réaliser un redéploiement ambitieux de notre parti ", a lancé Oliveir Maingain à Woluwe-Saint-Lambert.

Le président des FDF depuis 1995 veut retrouver l'" audace " des fondateurs. " Nous sommes des libéraux sociaux ", a-t-il proclamé avant de réduire le clivage gauche-droite à une " confrontation stérile ". Les FDF veulent conjuguer l'esprit d'entreprise et la justice sociale en cultivant l'indépendance à l'égard des structures traditionnelles.

" Nous, on ne dépend pas d'une officine syndicale, d'une mutuelle ou d'une alcôve patronale ", a souligné le ministre bruxellois Didier Gosuin qui a pris soin de démarquer le libéralisme voulu par le FDF du " libéralisme austéritaire version MR/N-VA ".

Un mois après le choix d'un nouveau nom, les FDF tiendront un congrès doctrinal, le 13 décembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK