Le nouveau gouvernement belge prêtera serment ce jeudi à 10h: "On a tiré à pile ou face et c'est tombé sur Alexander"

493 jours après les élections, les deux formateurs sont venus présenter au roi Philippe, le nouvel accord de gouvernement, soutenu par sept partis : PS, CD&V, MR, ECOLO, Open VLD, SP.A et Groen.

La visite aura duré moins de 20 minutes.

Le Palais a ensuite communiqué :

Sa Majesté le Roi a reçu en audience au Palais de Bruxelles Messieurs Alexander De Croo et Paul Magnette. Les formateurs ont fait rapport sur l’accord de gouvernement intervenu entre les partenaires de la future coalition. Leur mission est prolongée jusqu’à la nomination du gouvernement. La prestation de serment du Premier Ministre et des membres du gouvernement aura lieu demain jeudi 1er octobre 2020 à 10h00.


►►► À lire aussi : Tout savoir sur le Palais d'Egmont


On notera que le roi n’a toujours pas officialisé la désignation d’Alexander De Croo au poste de Premier Ministre. Mais Paul Magnette l'a fait d'une certaine façon en félicitant son co-formateur, puis en répondant avec humour à une question en fin de point presse.

Premiers mots et première gaffe

Lors de la présentation de l'accord, peu après 11h au Palais d'Egmont, Alexander De Croo, visiblement satisfait, a d'abord tenu à remercier Paul Magnette pour le travail accompli en toute complicité.

"Dans les années qui viennent, on va avoir besoin de tout le monde pour faire fonctionner le pays", a insité Alexander De Croo.

"Je suis fier de vivre dans un pays où on est conscient qu'on atteint de meilleurs résultats ensemble que chacun de son côté."

Il a tenu également à remercier tous les membres du gouvernement sortant ainsi que "Sophie Michel ... heu Sophie Wilmès! Ma première gaffe devait arriver. Elle est venue très vite." aura rectifié en souriant Alexander De Croo.

Il a aussi rappelé que beaucoup de scepticisme entourait au départ cette mission de formation. 

"Le travail qui nous attend est un travail énorme" a conclu le futur Premier Ministre.

"Nous avons un travail énorme à faire pour regagner la confiance des citoyens" a poursuivi ensuite Paul Magnette, après cette longue crise politique.

"Cette équipe devra faire son rodage, et ce ne sera pas simple. Mais le pays a besoin de respect, d'un personnel politique qui n'est pas là pour se disputer mais pour répondre aux besoins des citoyens", a précisé le président du PS.

"On n'a pas toujours montré le bon exemple ces derniers mois, mais ces cinq derniers jours, nous avons un peu réparé les erreurs que nous avons commises." a concédé Paul Magnette.

Enfin, à laquestion de savoir qui serait Premier Ministre, Paul Magnette a plaisanté: "on a tiré à pile ou face et c'est tombé sur Alexander, c'est un excellent choix".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK