Le nombre d'accidents de moto en baisse de près de 25% ces 10 dernières années

Le nombre d'accidents de moto en baisse de près de 25% ces 10 dernières années
Le nombre d'accidents de moto en baisse de près de 25% ces 10 dernières années - © MIGUEL RIOPA - AFP

Le nombre d'accidents de moto avec tués et blessés a baissé de 24% ces dix dernières années alors que le nombre de motos en circulation a augmenté de 28% pendant la même période, relève mardi l'institut Vias à quelques jours de la journée bruxelloise de la moto dimanche. La Région bruxelloise est la seule du pays à voir le nombre d'accidents impliquant des motos augmenter. C'est en Wallonie que le nombre d'accidents mortels est le plus important.

Baisse de 24%

L'an dernier, plus de 475.000 motos étaient immatriculées en Belgique, soit une hausse de près de 30% ces 10 dernières années. Pourtant, dans le même temps, le nombre d'accidents a baissé de 24%. En moyenne, 3.000 accidents sont recensés chaque année, soit 8 par jour. En 2017, le nombre d'accidents a stagné par rapport à 2016.

Bruxelles est la seule région où l'on enregistre une hausse du nombre d'accidents: +20% ces 10 dernières années. Selon Vias, cette augmentation est due à l'augmentation du nombre de navetteurs utilisant ce moyen de transport. Ainsi, 76% des accidents recensés dans la capitale ont eu lieu en journée pendant la semaine. Plus de 9 motards sur 10 victimes d'un accident (91%) à Bruxelles sont seulement légèrement blessés.

La Wallonie est la région où l'on recense le plus d'accidents mortels avec 44 motards tués par 1.000 accidents contre 25 en Flandre et 6 à Bruxelles. Au sud du pays, un peu plus d'un tiers des accidents (36%) se passent en journée pendant le week-end, ce qui révèle un usage davantage tourné vers les loisirs.

Deux situations représentent à elles seules près de deux tiers des accidents: la perte de contrôle du véhicule (32% des cas) et le fait qu'un autre usager ne remarque pas un motard (30% des accidents).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK